Il faut sauver le réceptif français

L’absence de champions nationaux freine la croissance de l’offre touristique et laisse le champ libre aux opérateurs étrangers. Les solutions ? Regroupements, investissements technologiques et appui des institutions.

La France a-t-elle un problème avec ses réceptifs ? À en croire l’analyse des professionnels et des institutions, oui. Selon la DGCIS (Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services), « la France souffre d’un déficit d’organisation et… Lire la suite

Article rédigé le 12/09/2014 par Fabrice Bugnot (L’Echo Touristique)